Accueil >> Articles >> 10 aliments que chaque femme devrait manger

10 aliments que chaque femme devrait manger

Il ne fait aucun doute que tout le monde doit manger de façon bien équilibrée pour rester en bonne santé, mais étant donné que les hommes et les femmes sont différents sur le plan physique (au moins), il y a certains aliments qui offrent des avantages uniques à chaque sexe. Voici dix aliments qui ont des avantages nutritionnels uniques pour les femmes.

1. Les poissons gras

saumonLes acides gras oméga-3 sont nécessaires pour tout le monde, car ils sont des constituants essentiels des membranes cellulaires. Cependant, ils ont des effets particulièrement notables sur la santé des femmes. Les poissons gras aident à prévenir la dépression post-partum et à augmenter les taux de la sérotonine. Les taux de sérotonine sont 50 % plus élevés chez les hommes que chez les femmes, c’est ce qui fait que les femmes sont deux fois plus susceptibles d’être dépressives que les hommes, et c’est la raison pour laquelle la sérotonine supplémentaire qu’apporte la consommation de poissons gras peut leur être extrêmement bénéfique.

Les acides gras oméga-3 de types DHA et EPA sont aussi nécessaires à la croissance du cerveau et du système nerveux chez le fœtus. Et, puisque les maladies cardiaques sont la principale cause de décès chez les femmes, il convient aussi de noter que la consommation des poissons gras favorise la santé cardio-vasculaire (en particulier chez les femmes plus âgées qui ont de faibles taux d’œstrogène). En outre, les oméga-3 offrent une certaine protection contre la polyarthrite rhumatoïde, la maladie d’Alzheimer et les accidents cérébrovasculaires.

2. Les graines de lin

Les graines de linLa plupart des sources végétales d’oméga-3, notamment les graines de lin, ne contiennent pas du DHA et de l’EPA. Au lieu de cela, ils fournissent de l’ALA, un autre type d’acides gras oméga-3. Les graines de lin sont également riches en fibres et en lignanes, ce sont deux composés essentiels à la lutte contre les maladies. Ils peuvent aider à prévenir le cancer du sein, d’ailleurs, une étude chinoise affirme que le taux de lipoprotéine à faible densité (LDL) et de triglycérides s’affaiblissent en réponse à l’ALA, cette réponse est plus significative chez les femmes que chez les hommes. Cependant et comme mesure de précaution, les professionnels recommandent aux femmes enceintes ou qui allaitent de ne pas consommer les graines de lin.

3. Les aliments riches en lycopène

pastèqueDans le cadre d’une étude portant sur 40 000 femmes, des chercheurs de l’Université de Harvard à Boston ont découvert que le lycopène pourrait avoir un effet protecteur contre les maladies cardiovasculaires. On trouve le lycopène dans les aliments rouges tels que les tomates, les pastèques, les pamplemousses rouges et les oranges navel rouges. Les tomates sont connues pour être particulièrement bénéfiques pour les hommes, car elles ont un effet protecteur contre le cancer de la prostate, mais également contre le cancer du sein chez les femmes. Il est à noter tout de même que les tomates cuites offrent plus d’avantages nutritionnels.

4. Le yaourt grec

yaourt grecComparé aux yaourts classiques, le yaourt grec est plus riche en protéines et faible en sucre et en glucides. Les femmes qui cherchent à perdre du poids ou à entretenir leur masse musculaire devraient augmenter leur apport en protéines, ce qui en fait la source d’environ 30% de toutes les calories consommées par jour. Il constitue aussi une excellente source de calcium. Avec 448 milligrammes dans une seule tasse. Comme la plupart des yaourts, le yaourt grec contient aussi des probiotiques, qui peuvent réduire les effets de syndrome du côlon irritable (SCI) et d’autres problèmes digestifs inflammatoires, qui sont tous plus fréquents chez les femmes que chez les hommes.

5. Le Chou frisé

Chou friséParticulièrement très riche en vitamine K (nécessaire pour la construction des os), le chou frisé est l’aliment le plus apprécié par tout le monde. On a constaté que les femmes qui suivent des régimes alimentaires riches en vitamine K sont moins sujettes aux fractures de la hanche, car cette vitamine active les protéines qui empêchent l’ostéoporose, une maladie quatre fois plus fréquente chez les femmes que chez les hommes.

6. Les noix

noixLa noix est le seul fruit à coque contenant des acides gras oméga-3, qui sont nécessaires pour la santé des os. Une étude faite sur des souris de laboratoire, a également montré que le fait de consommer 60 grammes de noix par jour ralentit le développement du cancer du sein chez les souris, cela est probablement dû aux phytostérols qui sont trouvent dans les noix, ce sont des antioxydants efficaces contre le cancer.

7. Les haricots

haricotsLes haricots sont non seulement riches en protéines, mais aussi en fibres solubles et insolubles. Les aliments riches en fibres peuvent aider à réduire le taux de cholestérol, et les haricots sont connus pour prévenir tant les maladies cardiaques que le cancer du sein. L’«Archives of Internal Medicine» cite une étude indiquant qu’il existe une corrélation positive entre la consommation élevée de haricots et une incidence plus faible de maladies cardiaques. Les haricots contiennent également des inhibiteurs de la protéase, ce qui peut empêcher le cancer du sein en retardant la division des cellules cancéreuses. Les haricots aident aussi à la stabilisation des taux d’œstrogène et à la régulation hormonale des isoflavones (en réduisant les symptômes de ménopause et de PMS).

8. Les baies

baiesLes baies contiennent des anthocyanes, des anticancérigènes qui sont connus pour leur pouvoir de réparation des cellules. Ils sont particulièrement bénéfiques pour les femmes pendant les années de procréation, en raison de leur forte teneur en vitamine C et en acide folique. En outre, les baies sont riches en antioxydants qui favorisent la santé cardiovasculaire et la prévention du vieillissement de la peau.

9. Les aliments riches en vitamine D

du jus d'orangeEn plus de la vitamine K, la vitamine D est essentielle pour la santé des os, car elle est importante pour le métabolisme du calcium. Plus encore, la vitamine D réduit le risque d’ostéoporose, du diabète et de la sclérose en plaques. Des chercheurs de l’UC San Diego ont découvert que la vitamine D pourrait prévenir jusqu’à 50 % des cancers du sein, du côlon et des cas de cancer de l’ovaire aux États-Unis, car elle peut réduire les tumeurs du sein, du côlon et de l’ovaire. Les sources de la vitamine D comprennent les sardines, le saumon, le thon ainsi que les aliments enrichis en vitamine D tels que le lait et le jus d’orange.

10. Le cacao brut

cacao brutPour clôturer, le cacao est une excellente alternative au chocolat très appréciée par de nombreuses femmes pendant leur période menstruelle. Le cacao est une source d’anandamide qui donne la sensation de bonheur sans sucre ni matière grasse, qui sont présents dans le chocolat.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*